Élections municipales

Adoption du projet de loi 85 – Tout est en place pour que la prochaine élection générale municipale se déroule de façon sécuritaire dans le contexte de la pandémie

SOURCE / Cabinet de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, annonçait le 30 avril dernier que les présidents d’élection peuvent dès maintenant prendre connaissance des règles électorales qui seront exceptionnellement applicables à l’élection générale du 7 novembre 2021 pour protéger la santé des électrices, des électeurs, des candidates, des candidats et du personnel électoral.

Les municipalités pourront ainsi organiser de façon sécuritaire l’ensemble des activités entourant l’élection, en réduisant, entre autres, les contacts. Voici les principales mesures :

  • Les heures d’ouverture des bureaux pour le vote par anticipation, le vote au bureau du président d’élection et le vote le jour du scrutin seront de 9 h 30 à 20 h.
  • Les jours de vote par anticipation pourront être les 30, 31 octobre, 1er et 6 novembre.
  • Les jours de vote au bureau des présidents d’élection pourront être  les 29 octobre, 1er, 2 et 3 novembre.
  • Les citoyennes et les citoyens souhaitant déposer leur candidature auront du 17 septembre au 1er octobre pour le faire.
  • Le bureau de vote itinérant est également remplacé par le vote par correspondance, qui a été élargi :
    • aux électeurs normalement admissibles au bureau de vote itinérant, même s’ils sont capables de se déplacer;
    • à ceux dont l’isolement est ordonné ou recommandé par les autorités de la santé publique;
    • à ceux qui sont incapables de se déplacer pour des raisons de santé et à leurs proches aidants domiciliés à la même adresse;
    • ainsi qu’aux électeurs de 70 ans et plus pour les municipalités qui le décideront expressément par une résolution prise avant le 1er juillet 2021.

Rappelons que lors de la prochaine élection municipale, ce sont  plus de 1 100 municipalités qui devront tenir des élections de manière simultanée. En 2017, cet exercice a impliqué environ 12 000 candidats et 8 000 élus. De plus, il est toujours possible pour les citoyennes et les citoyens qui le désirent de prendre part à des séances d’information sur le rôle d’élus et sur la procédure de mise en candidature. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la campagne Je me présente.

Citation :

« En tant que ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, il était important pour moi, d’une part, d’assurer qu’il y ait une élection générale municipale en novembre prochain et, d’autre part, que son déroulement soit sécuritaire pour les électrices, les électeurs, les candidates, les candidats et le personnel électoral. Ce sont d’ailleurs des mesures qui ont démontré leur efficacité dans le cadre des élections partielles municipales. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation

Faits saillants :

Renseignements: Source : Bénédicte Trottier Lavoie, Attachée de presse, Cabinet de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, 514 686-7100 ; Information : Équipe des relations de presse, Direction des communications, du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, 418 691-2015, poste 83746

______________________________________________________________________

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.