La Maison Phoenix: un projet embryonnaire

L’OBNL Maison Phoenix ne peut nous fournir les plans d’architecte et n’a pas encore fait l’acquisition d’un terrain. Le projet n’est pas déposé à la Société d’habitation du Québec (SHQ) comme on semble l’avoir laissé entendre à monsieur Chouinard, le président du CA de Maison Phoenix. La firme Logiloge, la ressource technique pressentie par Maison Phoenix, refuse de nous parler.

Le 9 mars dernier, le conseil municipal de Val-David octroyait une subvention de 200 000 $ à l’OBNL Maison Phoenix pour soutenir la construction à Val-David d’une résidence pour personnes âgées en perte d’autonomie.[i] Lien Web Cette maison à vocation intergénérationnelle désire s’installer à proximité de la nouvelle école primaire sur les terrains de La Sapinière.

Le rêve est beau, mais est-il réalisable à court terme?

Rejoint, monsieur Chouinard, président de l’OBNL Maison Phoenix, avance le chiffre d’environ 7 millions de dollars pour la construction de cette résidence qui accueillera 24 personnes. Pour lever ce financement, l’OBNL a pressenti la firme LogiLoge comme ressource technique. Son mandat est entre autres d’effectuer les demandes de subventions, créer un montage financier et négocier l’hypothèque avec une institution financière. Précisons que LogiLoge était la ressource technique de Résidence le havre, une maison pour aînés.es autonomes.

Un des joueurs majeurs, la SHQ, pourrait octroyer une subvention frôlant les 3 millions de dollars. Monsieur Chouinard nous dit attendre une réponse de cet organisme d’ici un mois ou deux. Or, rejoint au téléphone, le directeur des communications de la SHQ nous confirme par écrit que le projet de la Maison Phoenix n’a pas été déposé à ce jour.

Nous avons donc tenté de rejoindre la firme LogiLoge, pour voir clair dans cette situation, mais sans succès.

Pas de terrain confirmé

Aucune négociation n’est en cours avec madame Beaudry la propriétaire de La Sapinière, sur lequel Maison Phoenix désire ériger sa résidence, car le terrain fait l’objet d’un litige. En effet, madame Beaudry a déposé une poursuite contre la Municipalité pour un montant de 5,4 millions quand la Municipalité a mis le terrain sous réserve en janvier 2020 visant l’éventuelle construction d’une école primaire régionale. L’assurance de la municipalité ne couvre, semble-t-il, que 75 % des frais juridiques. Le montant de la poursuite sera donc assumé par la population de Val-David.

Pas de plans, pas de terrain et pas d’argent. Alors pourquoi la Municipalité donne-t-elle une subvention de 200 000 $ à un projet aussi embryonnaire?

La SHQ nous a confirmé que l’implication monétaire de la municipalité est une condition sine qua non à l’obtention d’une subvention de la part de la Société d’habitation du Québec qui est un joueur majeur dans le financement de cette résidence. Ce montant qui sert de levier sera toutefois remis à l’OBNL de la Maison Phoenix seulement lorsque le projet aura été accepté par la SHQ.

Une autre subvention municipale viendra supporter le projet de résidence par le programme de supplément au loyer.  La Municipalité paiera 10 % de la subvention donnée par le gouvernement à un maximum de 20 logements subventionnés réservés aux personnes à faible revenu (16 081 $/année ).[ii] Comme aucun montant n’est encore avancé par la SHQ, LE ZigZag appuyé d’un consultant expert a fait des calculs approximatifs de ce que représenterait le montage financier – sans tenir compte d’éventuels investisseurs privés.

Note : la SHQ garantit le prêt hypothécaire à la banque pour un éventuel emprunt échelonné sur 35 ans.

Note : selon la nature du projet, d’autres subventions peuvent s’ajouter.

L’OBNL DOIT FOURNIR UN MONTANT DE L’ORDRE DE 700 000 $

Monsieur Chouinard, envisage de financer la portion de 700 000 $ que la Maison Phoenix devra fournir par la tenue d’un vélothon Val-David/Ottawa au printemps 2021 ainsi que par une campagne de sociofinancement. Nous tiendrons nos lecteurs informés.

Le projet est embryonnaire, mais suscite, semble-t-il, l’enthousiasme de 57% de la population. Ce projet de résidence pour personnes en perte d’autonomie est une initiative citoyenne. En cela le geste est beau.


[i] PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil municipal de la Municipalité du Village de Val-David, tenue le 9 mars 2021

[ii] Statistiques Canada

______________________________________________________________________________________________________________

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.