L’hiver…Une surprise à chaque année?

Chaque année revient l’hiver avec son lot de joies et de problèmes. À l’automne, tout le monde fait ses préparatifs : rangement des meubles de patio, raclage des feuilles, mise en place des abris d’auto, préparation des outils pour ramasser la neige, etc. Les différents paliers de gouvernement préparent eux aussi leurs équipements. De plus, la loi oblige maintenant la pause des pneus d’hiver au 1er décembre. 

Pourtant, malgré toutes nos expériences hivernales, il semble bien que, tant pour les citoyens que pour les gouvernements, la mémoire fasse défaut. En effet, je constate que les réalités de nos hivers québécois et spécialement en région surprennent à chaque première neige tombée !  Chausser son véhicule avec des pneus d’hiver se fait tardivement. A-t-on besoin d’une loi pour se convaincre que le beau tapis blanc recouvre souvent nos routes dès le mois de novembre ? Selon les experts, l’installation à partir de la mi-octobre serait beaucoup plus sécuritaire et que cela ne fait pas user les pneus. Alors, pourquoi attendre et risquer de mettre notre vie et celle des autres en danger ? 

Même chose pour les gouvernements qui, selon moi, chaque année ne sont pas assez à l’affût de l’arrivée des premières neiges et ne sont pas assez préventifs. Pourtant les outils d’information sur les conditions météorologiques sont de plus en plus précis et permettent aux décideurs de prendre les moyens nécessaires pour sécuriser les routes. Encore une fois, dans les Laurentides la semaine dernière, un camion a glissé dans le fossé central sur l’autoroute 15 provoquant ainsi la fermeture des autoroutes 15 Nord et Sud. Pourquoi ? Réponse : chaussée glissante. Comble de malheur, la route 117 était fermée au même moment pourquoi ? Réponse : chaussée glissante provoquant des sorties de route.  Même situation dans certaines municipalités où il y a eu des sorties de route dues au fait que les chemins étaient glacés. 

Qu’est-ce qui fait que d’années en années nous nous retrouvions avec des routes dangereuses mettant en danger la vie des citoyens? Est-ce que les gouvernements veulent faire des économies en évitant de faire sortir les camions d’abrasif trop rapidement ? Est-ce un problème avec la date d’entrée en vigueur des contrats avec les contractuels ? Est-ce que les employés gouvernementaux ne sont pas assez alertes, ni assez formés pour être en mode préventif ? Combien vaut une vie ? 

Les citoyens aussi doivent commencer à réfléchir et faire leur part en changeant leur habitude afin d’installer leurs pneus plus rapidement, en octobre par exemple. Tout ceci mérite une réflexion sérieuse ! 

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Laisser un commentaire