La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie

Le 18 janvier dernier, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) lançait sa campagne «La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie» visant à combattre l’intimidation envers les élues et élus municipaux, notamment sur les réseaux sociaux.

Depuis la mi-janvier, Beauharnois, Blainville, Bromont, Gatineau, Longueuil, Mercier, Mont-Tremblant, Orford, Pointe-Claire, Saint-Basile-le-Grand, Saint-Bruno-de-Montarville, Sainte-Julie, Saint-Eustache, Saint-Philippe, Rigaud, Senneterre, Thetford Mines, Trois-Rivières, Victoriaville et Windsor sont des municipalités qui ont toutes adhéré à la déclaration d’engagement de l’UMQ.

Pour l’UMQ, cette campagne coïncide avec l’année d’élections municipales. C’est donc une excellente occasion pour lancer une telle initiative puisque 2021 est une année importante pour la vie démocratique municipale.

Soulignons que la campagne de l’UMQ a pour objectif principal de donner le goût aux gens de se présenter en politique, de s’investir dans la sphère publique sans crainte d’intimidation, et ce, en prévision du scrutin municipal du 7 novembre prochain. Pour l’UMQ il est primordial de passer par la valorisation de la démocratie municipale qui consolide le lien de confiance entre les citoyens.nes à leurs institutions municipales.

« De plus en plus, nous observons une multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élues et élus municipaux, particulièrement sur les médias sociaux. Cela nuit au climat politique dans de nombreuses municipalités. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 en lien avec la crise sanitaire. La présence d’opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine. Cependant, on veut, par cette initiative, rappeler que le partage d’idées et la diversité de points de vue doivent s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité »,

a soutenu la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.

Depuis le 18 janvier 2021, les municipalités du Québec ont donc été invitées à adopter la déclaration d’engagement par le biais d’une résolution de leur conseil municipal.

« Ce geste est important. On veut prendre soin collectivement de notre démocratie. Rappelons-nous que les élues et élus et les titulaires de charges publiques s’engagent quotidiennement pour le mieux-être de leur population. Il faut favoriser l’engagement politique, et non pas le décourager»

a ajouté la présidente de l’UMQ.

Cette campagne de l’UMQ doit être complétée par un plan d’action, incluant plus d’une dizaine de mesures. Des mesures de sensibilisation et d’accompagnement auprès des municipalités ainsi que du grand public. Pour les municipalités qui ont adhéré à la déclaration, des actions devront être mises en place au cours des prochains mois, par exemple une nétiquette sur les médias sociaux.

Le 7 novembre prochain se tiendront les élections municipales dans toutes les municipalités du Québec. D’ici l’automne, collectivement, il nous faut prendre soin de notre démocratie afin de nous assurer de sa pérennité. Que ce soit des électeurs envers les élus, ou des élus envers leurs citoyens, nous devrons renouer avec un débat respectueux pour prendre ensemble les meilleures décisions.

N’oublions pas que les élus.es s’engagent pour le mieux-être de leur population. Il est primordial de favoriser l’engagement politique et de ne pas le décourager.

Ainsi est clairement posée la question du respect dans une société démocratique. Cet élément fondamental de toute société où l’individu détient le pouvoir.

______________________________________________________________________________

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.