Mobilisation contre l’asphaltage du parc linéaire

Texte intégral de René Derouin, citoyen et artiste de Val-David.

«Pourquoi Non à l’Asphalte – conseil Municipal Mardi 14 Juillet

Pour garder une qualité de vie et préserver notre environement et ses êtres vivants ! 

SVP PARTAGER À PROFUSION! MERCI!

NOUS SOMMES NOMBREUX À RESSENTIR L’ABERRATION  CE CETTE DÉCISION PRISE SANS CONSULTATION POPULAIRE  (EN INCLUENT PLUSIEURS PERSONNES  D’INFLUENCE qui ont déjà communiqué à la municipalité de Val-David tel René Derouin, Bernard Derome, ect..)  ET NOMBREUX DÉSIRANT LE MAINTIENT ET LA PROTECTION DE LA PISTE CYCLABLE SANS ASPHALTAGE À VAL-DAVID.

Venez vous joindre à un mouvement vibrant du désir d’exercer nos droits démocratiques Mardi le14 Juillet au conseil municipal à l’Église de Val-David 19:30

Tout d’abord et avant tout nous demandons une consultation populaire des citoyens de Val-David sur les décisions en rapport à l’asphaltage du Petit Train du Nord à Val-David. Notre droit démocratique a été effacé en ‘’raison’’ de crise co-vid. Ne laissont pas la démocratie s’éteindre à petit ou grand feu.

Il est en notre droit et nécessaire de déposer notre vote sur une décision qui affectera la qualité de vie qui nous est primordiale dans notre beau village adoré.

Ci dessous je résume les arguments pertinents qui m’ont été partagé :

Pourquoi ne pas Asphalter le Petit Train du Nord:

-Ralentir et contempler (un ressourcement devenu irremplaçable  au Québec): La gravel nous aide à ralentir et respirer un air plus frais quand l’asphalte réchauffe les environs considérablement. On s’y sent plus près de la Nature. Une grande partie de la population urbaine ont un besoin vital de se ressourcer en nature: plus d’asphalte n’aide pas à retrouver un refuge de ressourcement et de repos.

-Traffic et danger: L’asphalte va accélérer et augmenter le traffic qui est déjà maximal sur le petit train du Nord; cela va considérablement augmenter les dangers pour tous en incluent les personnes handicappées, les enfants et bébés en poussettes…Les rollerskates et skateboards s’ajouteront au traffic ainsi que les bicyclettes électriques et à haute performance.

-Patrouilleurs??? La mairesse prévoit engager des patrouilleurs a la petite gare pour résoudre ce problème de traffic et prévoit aussi de créer un sentier de piéton à côté de la piste.. Est-ce qu’on est pas en train de créer un problème pour ensuite trouver des solutions qui créent plus de problèmes? Entre autre détruire plus de la Nature environnante ect.. Est-ce un environement de campagne que d’avoir des patrouilleurs a journée longue ds notre petit village?

Rentabilité: L’asphalte au Québec en général et surtout ici dans le Nord avec les gels et dégels des changements climatiques craque et se crée des nids-de-poules. Cela ajoute du danger pour tous et demande des réparations annuelles. Le matériel utilisé, les camions, les ouvriers, est-ce plus rentable qu’un sentier facilement réparable déjà compacte avec une surface raisonnablement stable?

3 semaines de plus: l’argument qu’on pourra utiliser la piste 3 semaines en avance,: encore ici, est-ce que ce petit besoin pour nos loisirs  est assez prioritaire considérant les enjeux contre l’environnement et les dangers de traffic et qualité de vie???

Pollution:  La piste de gravel permet une absorption de la pluie torrentiel des changement climatiques. La pluie sur l’asphalte par contre crée des sillons d’eau qui à leur tour crée l’érosion du terrain et déracinement des arbres et plantes et affecteront l’environnement et ses créatures. La rivière de Nord se faufile tout intimement près de notre piste et les débris de pétrole et d’érosion pollueront gravement cette merveille où citoyens et touristes se rafraichissent durant les canicules ou une belle journée ensoleillé.

-Animaux: De plus la vitesse et l’achalandage s’avèrera beaucoup plus dangereuse pour nos amis les animaux: les renards, lièvres, écureuils, chats, suisses, grenouilles, tortues, porc-épics, ratons laveurs, ect.. cela pour notre petit plaisir et loisir?

-Taxes: C’est qui qui payent les taxes: les habitants de Val-David. Ils doivent être consultés.

-Expansion sans limites ($)? Le gros problème des humains sur la terre c’est l’expansion sans intelligence. De vouloir agrandir tout le temps ou de rendre tout commode et efficace pour aller plus vite, de vouloir plus et encore plus sans gratitude pour la terre et ce qu’elle nous apporte, à mon avis, c’est notre ticket pour l’instinction de la race humaine. Gardons nos espaces verst et nos chemins de campagne qui nous rappelle de ralentir et de prendre le temps de contempler et apprécier.

-La beauté: Val-David a la particuliarité de garder une beauté de petit village qui charment et inspire d’innombrables visiteurs. Selon moi le ptit train du Nord offre beaucoup de cette beauté Naturelle qui ne clash pas avec la forêt.

-Qualité avant la quantité: Ces mots de sagesse habitent ma vie. il y aura de plus en plus de gens dans le Nord. Il est important d’avoir des bonnes limites à la gentrification pour que l’environnement continue d’offrir une bonne qualité de vie à ses habitants et ses visiteurs.

——————————————————————————————————————–

Des questions que je me pose:

-Pourquoi suis-je venu m’installer dans la nature et à Val-David?

-Comment puis-je participer à rajouter de la beauté et protéger des espaces verts pour les générations qui  suivent?

-Comment puis-je contribuer à protéger l’environnement qui nous donne la vie et donneras la vies aux prochaines générations?

-En tant que citoyenne de Val-David, un village de ressourcement important pour mes voisins urbains et visiteurs internationaux, comment puis-je me responsabiliser à protéger ce qu’il nous reste de belles communautés accueillantes, culturelles et inspirantes. Comment puis-je participer à la protection de la qualité de vie en lien avec la Nature et affirmer des bonnes limites à la gentrification?

-Quels sont mes activités prioritaires qui sont bienveillantes pour l’environnement et le développement durable?

-Comment puis-je ralentir pour me connecter plus profondément à la terre et ces habitants.

-puis-je ralentir, ressentir et réajuster ma vie pour quelle soit de plus en plus en harmonie avec la Nature, un pas à la fois?

-Est-ce que je passes du temps de qualité avec la Nature pour pouvoir devenir son alliée?

-Comment puis-je marcher un pas à la fois à mon rhythm à moi pour exercer mon empuissancement en nommant/affirmant ressentant ce qui me tient à coeur même si trop souvent je me sens dépassée par la puissance de destruction sur la terre. Comment puis-je rencontrer l’autre, la communauté et ouvrir à la puissance des ressources du groupe.

Je suis certaines que vous trouverai vos propres questions qui vous aiderons à vous rapprocher de l’important au cœur de votre vie. Est-ce que c’est de l’asphalte où on en a pas vraiment besoin?»

Note: LE ZigZag a pour mission d’offrir notamment une plateforme aux citoyens pour s’exprimer et choisi, comme ici, de publier intégralement les textes de ces derniers sans révision ni correction.

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Laisser un commentaire