Ouverture des marchés publics cet été

LETTRE OUVERTE DE JACQUELINE CHALUT

Peut-on parler de l’ouverture du Marché de Val-David comme si de rien n’était? Particulièrement, si notre ville souhaite soutenir le marché comme par le passé alors que l’on vient d’apprendre que «les lois municipales ne permettent pas à la municipalité [de lui] accorder de l’aide…» tel que stipulé dans les lettres du commissaire à l’intégrité municipale et aux enquêtes.

Plusieurs citoyens croient qu’il va y avoir un marché public à Val-David. Je trouve que c’est malhonnête de leur laisser miroiter ça dans les conditions actuelles de COVID-19 et d’absence d’aide opérationnelle et financière pour celui-ci.

Or, selon une directive du Gouvernement du Québec émise à la fin de la semaine, les marchés publics auront lieu cet été. C’est une bonne nouvelle pour la population qui fréquente les marchés publics du Québec.

En attendant, afin de sécuriser les Val-Davidois-oises, j’espère que des mesures d’hygiène et de santé publique seront mises en place. Comme, une installation pour le lavage des mains, un aménagement d’un circuit à sens unique entre les étalages des producteurs tout comme nos marchés d’alimentations. Des panneaux de plastique devant la caisse. Aussi, y interdire les animaux et les vélos. 

J’ajouterais, qu’il faudrait faire entrer un nombre restreint de personne à la fois sur notre place publique et leur demander une preuve de résidence pour éviter que des gens des régions chaudes, comme Montréal, se retrouvent au Marché de Val David. Aussi, installer de la sécurité aux abords du trottoir afin de contrôler la file d’attente pour rentrer au Marché du samedi. Car, à mon avis, on ne prendra jamais assez de précaution pour éviter le COVID-19.

Rien ne sera plus comme avant le COVID-19. Les gens ont très hâte de rencontrer les producteurs et d’acheter leurs produits. Ils sont déjà conscientisés et observent adéquatement les règles de distanciation sociale dans tous leurs déplacements.

Cette année, plus particulièrement, les consommateurs vont avoir envie de consommer localement, mais aussi, s’attendre à débourser pour des produits à un prix beaucoup plus réaliste que les années antérieures.

Surtout, souhaitons-nous un bel été sécuritaire et festif!

Il ne reste plus qu’à la municipalité de choisir la date d’ouverture. Si……..

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Laisser un commentaire