Pour mettre fin à l’insécurité alimentaire

Visons l’autosuffisance alimentaire

Depuis l’industrialisation, notre système alimentaire est devenu dysfonctionnel. Selon Greenpeace, la pandémie a démontré les failles de celui-ci de façon encore plus flagrante. L’organisme est persuadé que l’insécurité alimentaire devrait doubler d’ici la fin de l’année.

Durant la pandémie COVID-19, un sentiment d’urgence a éveillé chez de nombreuses personnes l’envie de jardiner pour soutenir leur famille et leurs voisins. Par ailleurs, on observe à travers le Canada des collectivités qui se penche concrètement sur le problème en mettant en place de vraies solutions. Comme ces micmacs de la Première Nation Potlotek, en Nouvelle-Écosse qui s’attaquent à l’insécurité alimentaire grâce à une serre géothermique.

Il est temps que les villes, les villages et les supermarchés fassent leur part pour soutenir la production alimentaire locale et réduire le gaspillage.

Greenpeace
Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.