Quand les fêtards s’invitent!

LETTRE OUVERTE

Par: Claude Lavallée

«Madame Kathy Poulin mairesse de la municipalité de Val-David. 

Très chère mairesse,                                        

Sujet «party impromptu» à la pétanque

Hier soir le vendredi 17 juillet vers 19 h, j’ai constaté que de jeunes gens et des adolescents sont venus fréquenter le site des jeux de pétanque situé dans le parc de la Mairie. Ils étaient plus d’une trentaine. Rapidement de la musique s’est fait entendre pour faire danser ses jeunes personnes qui semblaient avoir besoin de se défouler.

Cette visite impromptue était une répétition de ce que s’était dérouler une semaine plus tôt (le vendredi 10 juillet dernier) avec la différence qu’au lieu d’avoir une radio portative pour égailler l’atmosphère, s’était hier un disque-jockey qui contrôlait l’ambiance de cette soirée sporadique qui a commencé vers 7 h.

Mais différence entre les deux soirées c’est que cette dernière était plus bruyante au point que mon taux de tolérance avait atteint son pic après trois heures. Voilà pourquoi, vers 10 h je me suis approché du meneur de la soirée pour lui demander s’il avait un permis spécial pour opérer cette discothèque ambulante. Il m’a répondu que non. Je lui alors rappelé que l’heure de fermeture réglementaire dans nos parcs était de 11 h.

J’ai ajouté à mes remarques que la promiscuité des jeunes gens sans masque n’était pas la bonne chose à faire pour éviter la contagion du versus coronarien que l’on subit actuellement et que je devrais communiquer ce fait à mes anciens collègues de la SQ de Sainte-Agathe-des-monts.

Une dizaine de minutes plus tard après que la musique s’est faite plus discrète le meneur et sa bande de jeunes gens ont quitté les lieux rapidement. (J’ose croire que mon intervention au nom de la municipalité et Val-David ainsi que mes arguments a eu un effet bénéfique). J’ai l’impression que ces deux soirées qui ont pris l’allure d’une discothèque à ciel ouvert risquent de se répéter vendredi prochain. Ce que mes voisins et moi ne souhaitons pas. Car (si je ne me trompe pas), les parcs ont comme vocation d’être des lieux de repos et de quiétude et non de party impromptu comme cela s’est produit depuis une quinzaine de jours en face de chez moi.

Si vous êtes d’accord avec l’intervention que je me suis permis hier soir, je vous serais reconnaissant de bien vouloir m’en informer la plus tôt possible pour que puisse intervenir à nouveau si nécessaire. Mon expérience comme ancien gardien-chef de notre parc régional (et une année en tant que constable spécial pour la municipalité de Val-David) ainsi que mon expérience d’intervention durant mes 10 années comme caporal à la SQ me fournissent l’assurance nécessaire dans les circonstances pour neutraliser ce que je considère être de l’abus social de jeunes gens qui ont une valeur de raisonnement peu élevée durant la période difficile que l’on subit.

Votre tout dévoué,

Claude  Lavallée  concitoyen de Val-David

PS: J’ai aussi remarqué que les vieux participants de l’Âge d’Or qui viennent jouer  à la pétanque et qui se côtoient sur ce site ne portent pas de masque à l’exception d’une personne sur la vingtaine présente. Un autre bel exemple de personnes âgées qui sont aussi insouciantes que les jeunes gens du vendredi !»

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.