Quatre citoyennes de Val-David mobilisent la communauté

Pour une école en pleine nature au cœur de sa communauté

Véronique Bonin, Isabelle Doyon, Christine Gervais et Élisabeth Gibeau sont les corédactrices d’un mémoire qui sera remis à la Municipalité du village Val-David dans le cadre de la consultation publique pour le PPU du territoire de La Sapinière. Le mémoire, partagé depuis le 29 janvier de nombreuses fois sur Facebook, reçoit un appui de plusieurs internautes. Cette stratégie de diffusion sur les médias sociaux et l’utilisation de Google Forms afin que leur mémoire soit cosigné, vont sûrement favoriser l’appui de celui-ci.

Ce dernier soutient le projet de construction d’une nouvelle école dans le secteur de la Sapinière à Val-David.

« Pour de nombreuses raisons, cela nous apparaît comme une opportunité à saisir, profitable pour des générations d’enfants, mais aussi pour leurs familles et pour la communauté, qui garderont ainsi l’accès à ce lieu emblématique qui a marqué l’histoire de notre village. Les retombées à long terme de ce projet sont nombreuses et nous sommes convaincus que la collectivité en ressortira gagnante. » Véronique Bonin, Isabelle Doyon, Christine Gervais et Élisabeth Gibeau

Dans un[i] des groupes où le mémoire a été partagé, plusieurs membres questionnent les auteurs notamment en remettant en question l’expropriation. Une des corédactrices répond ceci :

« Il est vrai que le propriétaire actuel de ce secteur perdra l’usage privé de cette partie de son terrain. C’est dommage, mais il est bon de mentionner qu’il y aura une compensation financière pour ce désagrément. […] Si l’on considère ce désagrément (compensé financièrement !) qui servira à nos générations futures d’ être connecté à la nature et de mieux vivre respectueusement avec notre environnement, il s’agit là je pense d’une désagrément bénéfique et générateur d’aspect positif pour notre futur à tous!» Véronique Bonin

Une autre membre considère que le terrain aurait dû être acheté il y a plusieurs années au moment de sa mise en vente et considère inhumain la manière utilisée par la Municipalité du village de Val-David pour s’approprier de La Sapinière :

« Il y a des façons de faire qui sont humaines et des façons de faire qui sont indécentes. Commencez par parler aux actuels propriétaires. Faites une offre. Entendez-vous pour acheter la terre. Ensuite vous développerez tous les projets qui vous portent. Pour moi c’est cela bâtir un monde meilleur avec respect pour tous les humains. Imaginez si les gouvernements pouvaient tout bonnement saisir tout terrain, tout bien pour faire ce qu’il souhaite. …»

Le reste des échanges qui demeurent courtois tendent à démontrer que l’argumentaire et les affirmations des corédactrices ainsi que ceux de certains intervenants dans le fils de la discussion, ne seraient pas toujours avérés :

« …La propriétaire elle le prend en considération ou est fâché et tasse cette option du revers de la main? Moi c’est ce que j’ai entendu, et encore la je ne lui ai pas parlé, c’est des oui dire…. »

 « …pour pouvoir travailler en communauté et pour le bien de tous, il faut parler avec la propriétaire de la terre en premier puisque c’est le terrain que vous convoitez et que cette terre lui appartient. Mais la propriétaire n’a pas été approchée. Sa terre a simplement été mise en réserve subitement et sans préavis… »

Certains intervenants s’inquiètent de la quiétude de la faune aux abords de la forêt et une autre suggère que l’école pourrait être sur le terrain du Mont-Sinaï afin de mieux desservir les élèves des municipalités environnantes qui elles aussi ont besoin de nouvelles classes. Quoi qu’il en soit, la plupart des participants semblent favorables à ce que l’école soit construite sur le terrain de La Sapinière.

LE ZigZag publiera les différents mémoires qui lui seront envoyés, de façon à informer la population des différents enjeux d’une école sur le terrain de La Sapinière


[i] Nous citons des segments objectifs des échanges publics recueillis sur le groupe Village de Val-David – Un monde à part et à partager!!!!!

Une école en pleine nature au cœur de sa communauté

____________________________________________________________________________________

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.