Québec solidaire déploie 29 bannières contre GNL Québec

Image de couverture Chloé Germain-Thérien, alias Chloloula

De Rouyn-Noranda à Chicoutimi et Montréal, QS déploie 29 bannières contre GNL Québec

SOURCE / Québec Solidaire

Val-David, le 14 mars 2021 – Près de trente équipes de militantes et militants de Québec solidaire ont déployé des bannières contre le projet GNL Québec ce matin. Les groupes ont affiché leur message dans 14 villes du Québec, dont Montréal, Québec, Rouyn-Noranda, Chicoutimi et Amos.

«Notre mobilisation est la preuve qu’il n’y a pas d’acceptabilité sociale pour ce projet de pipeline polluant», a expliqué la députée de Mercier et porte-parole solidaire en matière d’environnement, Ruba Ghazal, qui accompagnait une des équipes dimanche. S’il est construit, le pipeline transportera du gaz naturel issu de la fracturation de l’Alberta et annulera tous les efforts de réduction de GES au Québec et même plus depuis 1990.

Les militantes et militants sur place abondent dans le même sens : « Comme citoyens et citoyennes, on se doit de mettre de la pression sur le gouvernement, surtout quand on sent que François Legault ne comprend pas l’urgence de la question climatique. Comment est-ce qu’on peut soutenir un projet polluant comme GNL alors qu’on fait face à une crise climatique qui met en danger notre société? La CAQ n’est clairement pas à la hauteur », a expliqué Laure Mabileau, une solidaire ayant participé à l’action à Montréal.

Des bannières ont été déployées dans les villes suivantes : Amos, Chicoutimi (2), Rouyn-Noranda, Sutton, Alma (2), Québec (2), Lévis, Drummondville, Montréal (12), Longueuil (2), L’Anse-Saint-Jean et Sainte-Rose-du-Nord.

L’Association QS Bertrand, dans les Laurentides, a fait coup double en déployant une bannière à l’entrée du village de Val-David, Intersection de la 117 et de la rue de l’Église et à Chertsey, à la fourche vers Rawdon, à la croisée de la 125 et de la 337. Le concert de klaxons entendu par les militants et militantes de QS présents aujourd’hui en dit long sur l’appui des citoyens à la campagne de QS contre GNL Québec.  

Hausse des tarifs d’Hydro

On apprenait jeudi que GNL Québec entraînerait une hausse supplémentaire des tarifs d’Hydro-Québec de 2,5 % pour 2030 et un manque à gagner de près de 1,5 milliard de dollars pour la période 2027‑2030. Mme Ghazal demande à la Vérificatrice générale du Québec d’évaluer les coûts réels du projet pour Hydro-Québec afin de donner l’heure juste aux Québécois.

Pour en savoir plus sur les GNL et lire l’article d’Alexandre Shields paru dans Le Devoir: Le gouvernement Trudeau qualifie le gaz naturel liquéfié d’«énergie propre»

Pour signer la pétition de Greenpeace

____________________________________________________________________________________________

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.