Qui écoutera les 483 signataires

LETTRE OUVERTE / Jacqueline Chalut citoyenne de Val-David

Madame Poulin, Qui écoutera les 483 signataires de cette pétition qui sont contre l’école sur le terrain de La Sapinière?

Qui les écoutera?

Comment se fait-il que les admirateurs de Kathy Poulin soient embarqués aveuglément dans son rêve sans se demander combien coûtera ce rêve. Car, je ne vois personne parler d’argent dans les commentaires, sauf ceux que vous appelez des chialeurs parce qu’ils veulent des réponses et persévèrent dans leurs demandes?

Cela ne vous a pas effleuré l’esprit qu’ils avaient peut-être raison de vouloir connaître les coûts avant de dire oui j’achète?Comment se fait-il que les admirateurs de Kathy Poulin aient accepté d’embarquer dans le projet d’école à La Sapinière, sans se questionner sur le bien commun et sans jamais tenir compte de ceux et celles qui ne partagent pas leur avis et à qui ils essaient d’entrer de force dans la gorge une facture qu’ils ne désirent pas? Est-ce cela la vision communautaire de ce conseil et de ses partisans?

Ne pas écouter 483 voix qui réclament des explications? Car ne nous y trompons pas, le choix du terrain de La Sapinière est le plus coûteux avec ses plus ou moins deux kilomètres d’asphaltage et d’infrastructures à construire. Alors que sur d’autres terrains identifiés par Marc Blais les coûts d’infrastructures représenteraient une fraction du prix que nous paierons en construisant l’école sur les terrains de La Sapinière sans parler des dommages environnementaux. Car les probabilités sont grandes que l’école sera en zone humide.

Comment les partisans de Kathy Poulin peuvent-ils accepter un processus si peu démocratique? Contrairement à ce que dit Kathy Poulin, il n’y a pas eu de consultation pour savoir si la population était en faveur de la construction de l’école sur les terrains de La Sapinière. Il y a eu des petites réunions avec environ 60 personnes qui voulaient s’approprier les terrains de madame Beaudry avec la permission de la mairesse qui les encourageait à faire un rêve éveillé en énumérant ce qu’ils voulaient y voir.

Par exemple: maisons à loyers modiques, plage, dépanneur, résidence pour personnes âgées, gymnase à ciel ouvert et autres, tout cela sur un site patrimonial et qui appartient à quelqu’un d’autre. Cela ne vous apparaît pas complètement fou?

Mais le respect? Le respect des citoyens en désaccord avec l’idée d’une école à La Sapinière, le respect de la capacité de payer des citoyens dont on n’a jamais parlé, le respect envers madame Beaudry propriétaire des terrains de La Sapinière de qui on a sacrifié le rêve de bâtir un centre de Villégiature et de Santé qu’elle a mis quatre ans à élaborer, pour y mettre une école qui pourrait être ailleurs et surtout, le respect de la vérité.

Le grand perdant de cette saga est le respect de tous les contribuables.

Note: LE ZigZag a pour mission, notamment, d’offrir une plateforme aux citoyens afin qu’ils s’expriment. Dans son segment «LETTRE OUVERTE», LE ZigZag se dégage entièrement du contenu envoyé par ses lecteurs, mais leur laisse démocratiquement la parole.

______________________________________________________________________________________________________

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.