Réserve foncière en partie levée et avis d’expropriation émis

Photo de couverture, de Dan Shannon

La Municipalité du Village de Val-David désire la future école primaire à La Sapinière. LE ZigZag a demandé à Diane Beaudry, propriétaire de La Sapinière et d’ÕRA Spa Val-David:

Pouvez-vous nous confirmer, comme la mairesse Kathy Poulin le certifie, que votre projet, un centre intégré de villégiature avec unités champêtres et celui d’une école régionale, peuvent coexister?

« L’expropriation par le Village de Val-David d’une partie importante de notre terrain contrecarre notre projet d’investissements de 20 M$, qui était conforme au zonage existant, pour réaliser un centre intégré de villégiature avec unités champêtres. Ce projet avait été approuvé et annoncé avec la mairesse Kathy Poulin et tous les membres du conseil municipal. 

L’implantation d’une école sur notre site contrevient à une complémentarité des usages avec un centre de villégiature comme ORA et en empêche la réalisation. »

Diane Beaudry CPA.CA, IAS-A; Présidente ÕRA Spa Inc. et Hôtel la Sapinière

L’information du Nord Sainte-Agathe a divulgué ce matin une mise à jour de La Municipalité du Village de Val-David dans le dossier de la nouvelle école primaire régionale projetée sur le terrain de La Sapinière.

Dans l’article de l’information du Nord Sainte-Agathe, on revient sur le récent communiqué de la Municipalité du Village de Val-David où celle-ci dit que «l’analyse de différents scénarios et des besoins clairement énoncés par la population lors de la consultation citoyenne d’août 2019 [à laquelle 60 citoyens de Val-David ont participés,] a été considéré dans le choix du terrain, qui en plus de répondre aux exigences et attentes du CSSL, a mené à la bonification de 12 à 29 M$ l’investissement du ministère pour la construction de l’école.» Or dans le rapport auquel on fait référence, il n’y a aucune mention de La Sapinière comme proposition de site pour la construction d’une nouvelle école.

Sachez que le 9 février dernier, le conseil municipal a retiré l’avis de réserve foncière datant de janvier 2020 sur certains lots du secteur de La Sapinière. Aussi, le conseil affirmait son désir d’acquérir, soit de gré à gré ou soit par expropriation, une partie la clairière de La Sapinière (42 532,2 m2). Ce secteur, serait ensuite donné au Centre de services scolaire des Laurentides (CSSL) afin d’y construire la nouvelle école primaire régionale.

Rappelons aussi que l’emplacement de la nouvelle école régionale à La Sapinière -nouvelle école essentielle dans le Grand Sainte-Agathe- fait l’objet de nombreux débats. Pour ce projet, on prévoit la fermeture de l’école Sainte-Marie (9 classes), mais le maintien de l’école Saint-Jean-Baptiste (15 classes). La nouvelle école régionale comptera 24 classes incluant 3 maternelles 4 ans.

Terrain de La Sapinière avec tous ses types d’écosystèmes

On indique dans l’article de l’information du Nord Sainte-Agathe que la Municipalité explique que le processus d’élaboration d’un programme particulier d’urbanisme (PPU) qui servirait à définir les limites et possibilités encadrant le développement de La Sapinière -et non seulement l’école régionale- lancé l’automne 2020, est un dossier différent de celui de l’acquisition du terrain. La dernière consultation publique prévue pour le PPU devrait avoir lieu dans quelques semaines.

Lire aussi: Réflexions sur la consultation publique pour la construction d’une nouvelle école à Val-David

______________________________________________________________________________________________________

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.