Soirée hommage aux 50 ans de la FQME!

Hier soir a eu lieu la soirée hommage de la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME) à la Station de ski Belle Neige à Val-Morin. Cette soirée marquait l’ouverture du 10e festival d’escalade de la FQME, le Festiroc, qui a lieu cette année au sein du berceau de l’escalade au Québec soit le Parc régional Val-David/Val-Morin (PRVDVM) secteur Dufresne, les 7 et 8 septembre.

La Station de ski Belle Neige offre la possibilité de camper un peu partout sur leur site pour la fin de semaine du Festiroc. Soulignons que cet été, la Station de ski Belle Neige a créé en partenariat avec la FQME et le Club des montagnards laurentiens (CML) un camping officiel exclusivement dédié aux grimpeurs, le seul camping pour grimpeurs dans la région!

Normand Lapierre et Normand Cadieux

Normand Cadieux et Gilles Parent

De gauche à droite: Pierre Cornellier, Maria Izquerdo, Nieves Izquierdo, Marc Blais et Laurent Hommier

De gauche à droite: Jean Laperrière, Benoit Dubé et Normand Cadieux

Un des principaux commaditaires, Camp de Base

Des grimpeurs en attente des anecdotes avec Isabelle Losier au centre, co-propriétaire de Attitude Montagne

Une centaine de personnes se sont réunies pour assister à cette soirée qui, malgré la pluie, s’est bien déroulée. Une dizaine de pionniers et personnes marquantes qui ont participé à la création et à l’essor de la FQME ainsi qu’à l’escalade au Québec, furent présents pour raconter quelques anecdotes : Bernard Depierre, Gilles Parent, Jean Laperrière, Marc Blais, Maria Izquierdo, Normand Cadieux, Normand Lapierre, Paul Laperrière, Pierre Lefebvre et Thérèse Dumesnil. Deux pionniers importants étaient absents hier soir, Bernard Poisson et Claude Lavallée.

Gilles Parent qui se raconte.

De gauche à droite: Normand Lapierre, Thérèse Dumesnil et Pierre Lefebvre

Par ailleurs, un court métrage produit et réalisé par Mathias Arroyo-Bégin, petit-fils de Thérèse Dumesnil, fut présenté sur un des écrans géants du ciné-parc de la Station de ski Belle Neige. Ce film, commémorant le parcours autour de l’évolution de la FQME avec comme protagonistes principaux Thérèse Dumesnil et Claude Lavallée, a apporté un élan de plaisir mêlé de nostalgie et d’espoir.

Marc Blais au micro

Finalement, on a eu droit à deux interventions politiques. La première quand Kathy Poulin, qui s’est présentée en tant que mairesse de Val-David, a raconté sa rencontre, faite la semaine dernière, avec la nièce de Maria Izquierdo et grimpeuse Zoë Novosad qui réalisait l’ascension de Ochra sur l’Aiguille du mont Condor. Cet événement lui a rappelé la chance que nous avions d’avoir dans notre région des parois comme celles que l’on retrouve dans le PRVDVM où les jeunes de la municipalité peuvent pratiquer l’escalade en toute liberté. La seconde intervention d’ordre politique est celle de Marc Blais qui formulait le vœu de renouveler, dans un futur proche, un nouveau partenariat entre le PRVDVM et la FQME dans le but de consolider et dynamiser l’activité de l’escalade dans le parc.

En fin de soirée, Jean-François Boily, directeur du PRVDVM secteur Dufresne, a tenu à remercier Gilles Parent en lui remettant un laissez-passer à vie pour l’accès au PVDVM. Il a aussi fait signer à ce dernier le livre d’or. En l’absence de Claude Lavallée souffrant d’une pneumonie, Jean-François Boily a aussi remis un laissez-passer à vie pour l’accès au PVDVM à sa fille, Martine Lavallée.

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

Laisser un commentaire