Val-David: où sont les conseillères et conseillers?

LETTRE OUVERTE / Par: Jean-François Julien

Lorsqu’une municipalité vit un moment charnière dans son histoire, il me semble que tout le monde a le droit de parole. Lorsque j’ai entendu Mme Poulin dire à la fin de l’assemblée du 12 janvier dernier, pour le mot des conseillers, qu’elle avait vérifié avec eux avant l’assemblée et qu’aucun n’avait de quoi à dire. J’avoue que cela m’a secoué un peu. Avant, au moins, ils le disaient eux-mêmes qu’ils n’avaient rien à dire, si c’était le cas; là, je trouve que Mme Poulin en mène un peu trop large.

Je ne puis concevoir que les sept membres du Conseil ne réalisent pas ce qui est entrain de se passer sur les terrains de la Sapinière. Après avoir défiguré le coeur du village avec l’asphaltage du PTN, ils s’apprêtent à faire la même chose avec la Sapinière; que s’est-il passé depuis l’annonce du Spa en juin 2018 pour justifier un tel virage à 180 degrés? 

Historiquement, la Sapinière et ses terrains ont toujours fait partie du Parc Val-David Val-Morin de façon officieuse, en intégrant harmonieusement son site touristique au réseau du Parc, c’était gagnant-gagnant et en plus ça ne défigurait pas les abords du Parc. Là, ce que le Conseil veut faire, c’est ni plus ni moins construire une école, une maison Phénix et même des résidences et quoi encore? Une école de 24 classes, ça ne se cache pas en arrière d’un arbre, on repassera pour le côté bucolique du site. Décidément, ce conseil veut vraiment passer à l’histoire, après l’asphaltage du coeur du village, la destruction de la Sapinière, un fleuron de l’histoire de Val-David, est-ce que c’est leur façon de fêter les 100 ans de Val-David?

Pour l’assemblée du Conseil du 9 février 2021, je vais envoyer les questions suivantes, mais cette fois, je ne les enverrai pas seulement à l’adresse officielle, mais personnellement aux 6 conseillers. Car je vais leur demander de répondre individuellement aux questions. Je crois qu’il est grandement temps de redonner ses droits à la démocratie et que tous les conseillers ont le devoir de donner leur point de vue, quel qu’il soit.
 En publiant mes questions d’avance dans LE ZigZag, Mme Poulin pourra difficilement retenir l’information. Je crois que le moment de vérité a sonné et que les citoyens ont le droit de connaitre l’opinion de TOUS les conseillers.

Dans le but d’alléger le processus, je vais demander à Mme Poulin de répondre aux questions; et par la suite tous les conseillers pourront dire s’il sont d’accord avec toutes les réponses de Mme Poulin, ou donner des compléments d’information, ou répondre simplement selon leur conscience.

Voici mes questions :

  • Pour la nouvelle école à Val-David, qui a décidé que les terrains de la Sapinière étaient le SEUL endroit possible pour cette école?   
  • Est-ce que vous avez remis en question le choix de cette personne?   
  • Êtes-vous prêt à chercher sérieusement un autre endroit?   
  • Pensez-vous vraiment que l’école et le projet du Spa peuvent cohabiter sur les terrains actuels de la Sapinière?   
  • À la séance du conseil du 12 janvier 2021, Mme Poulin a affirmé avoir en main une estimation des couts reliés à tout ce que la municipalité veut implanter sur les terrains de  la Sapinière incluant les poursuites. Quel est le montant de cette estimation? La mairesse a aussi affirmé que tous les conseillers avaient reçu cette estimation, est-ce le cas pour tous les conseillers?     
  • Que la réponse soit oui ou non, comment justifier un tel projet majeur sans consulter la population par référendum?

SVP, arrêtez de nous dire que vous ne pouvez le dire à cause de la judiciarisation du dossier; personne ne veut vous donner un chèque en blanc d’une dizaine de millions de dollars et peut-être même plus.           

Merci pour votre franchise

Jean-François Julien, un citoyen inquiet pour l’avenir de son village.

Partagez nos articles !
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.